AMHA (A Mon Humble Avis)

Tant d’efforts qui volent en éclat

Posted by Barbara GOVAERTS

J’ai assisté, en tout début d’été, à la projection en avant première d’un film que je trouvais intriguant. Un premier rôle pour Nathalie Baye déjà (ce n’est pas tous les jours) et puis une thématique si ce n’est marquée par la nouveauté, en tout cas très ciné génique : la vengeance et l’intrusion. Un cocktail sympathique pour un film qui avait tout pour me plaire.

Outre le fait que cette projection me donnait l’occasion de découvrir un cinéma dont je n’avais encore foulé aucune des salles (le Grand Action rue des Ecoles), je déborde toujours d’enthousiasme lorsqu’il s’agit de découvrir un premier film. La rencontre avec les réals et l’équipe du film fut donc un moment très agréable, empli de fougue, d’émotion et de satisfaction pour toute cette petite famille dont on aura bien compris qu’il n’ont pas compté leurs heures. Ce projet de film a mis quelque 10 années à se concrétiser. Je suis donc très touchée de partager avec eux la joie qu’ils peuvent ressentir à voir le générique d’ouverture se lancer sur le grand écran de la salle de ciné.

Mais vite la déception vient tout bousculer. Dès les premières secondes, le plaisir n’est pas au rendez-vous. Sans vous révéler le « suspens » de l’intrigue (je pense, cela dit, que la bande annonce le fait très bien) je ne crois pas à ce que je vois sur l’écran. Ça ne prend pas et ça ne prendra jamais.

Si je reconnais que Nathalie Baye a trouvé le ton juste pour incarner cette femme engluée et se mouvant dans la vengeance, j’ai trouvé le tout d’une platitude sans nom. Pire que la platitude encore, j’avais la sensation de déjà connaitre ce qui allait arriver sur mon écran. Aucun effet de surprise, jamais. Et puis, des « complications » tellement banales et peu conformes à ce que j’attends du cinéma.

En fait, très rapidement, je me suis fait la remarque qu’il était triste d’avoir mis tant de cœur à l’ouvrage (en repensant à leur enthousiasme à tous) pour un fini si pauvre. 

Tant d’efforts qui ne donnent pas leurs fruits, moi, ça m’a rendu triste. Même pas en colère, juste triste.

Dommage de « fournir » un tel sentiment lors d’une projection estivale.

Le film sera en salle le 2 septembre prochain. Mais le 2 septembre il y a aussi Le tout nouveau testament qui sort, film dont je ne manquerai pas de vous reparler (non non je ne vous influence nullement)

Autre info, le film sera présenté au Festival du film d’Angoulême. Peut-être est-ce un gage de qualité, peut-être suis-je passée complètement à côté ? Je me languis de lire les premières critiques du film. 

 

https://www.youtube.com/watch?v=O64CyHIKIBY

 

 

Leave A Comment