AMHA (A Mon Humble Avis)

Psychose : le pseudo décryptage

Posted by admin

Screen-Shot-2013-02-07-at-4.07.16-PM.png

J’attendais beaucoup de Hitchcock. Non pas du réalisateur génial qui jusque là ne m’a jamais déçue, bien au contraire, mais du film qui fait le buzz depuis quelques mois déjà.

Imaginez un peu… tout savoir des dessous du tournage de Psychose, le film qui fît quasimement à lui seul la renommée de celui qu’on appelle « Le maître du suspens ». Ca me disait vraiment drôlement bien. J’avais tout de même le sentiment d’une éventuelle déception semblable à celle que j’avais eu pour My week with Marilyn que j’avais alors comparé à un « mauvais téléfilm diffusé en début d’après-midi sur M6 ». Et bien ma déception pour Hitchcock n’est pas loin d’être la même.

Screen-Shot-2013-02-07-at-4.06.51-PM.png

Disons-le franchement, le film est creux. Sympathique ça oui, mais presque inutile tant il est futile et sans fond. Le réalisateur ne parviendra jamais à savoir si il souhaite mettre l’accent sur le tournage du film Psychose, sur les difficultés que Hitch – le réalisateur – a rencontré avec la censure américaine qui a boycotté le film, sur la vie personnelle et privée de Hitch – l’homme – qui semble traverser une crise au sein de son couple, sur justement cette relation qu’il entretient avec sa femme / muse / associée Alma ou bien sur sa passion pour les blondes… Bref, nous on se retrouve surtout pris en sandwich entre tous ces sujets sans jamais vraiment parvenir à entrer dans l’histoire.

Screen-Shot-2013-02-07-at-4.08.58-PM.png

Peut-être en demandais-je trop. Il est vrai que le film d’origine me plait et me fascine tant que je suis en recherche de tout ce qui peut se dire, se lire sur le sujet. J’aime entendre des anecdotes sur le tournage de ses films justement, sur Hitchcock lui même : sa personnalité controversée, sur sa relation avec les actrices qu’il dirige (et qu’il maltraitait parfois)…

Or le problème avec ce film c’est qu’il aborde tous ces sujets mais sans jamais les traiter vraiment. On survole sans jamais s’arrêter vraiment sur un point précis.

Hitchcock se retrouve seul à devoir financer le film auquel personne ne croit mis à part lui et Alma. Alma justement lui fait une petite crise de jalousie car elle en a marre d’être en compétition avec les actrices blondes de son mari alors elle se lance dans un pseudo flirt avec un écrivain marié. Et puis surtout, les hallucinations de Hitch… Là aussi, il y avait matière à.. mais ça fait « plouf » à mon sens. On y voit Hitch tellement marqué par le fait divers qui lui a inspiré Psychose qu’il en est marqué dans sa vie personnelle, comme hanté.

Screen-Shot-2013-02-07-at-4.09.15-PM.png Screen-Shot-2013-02-07-at-4.06.37-PM.png

Autant dire, que c’est justement cette mise en abîme qui remonte le niveau du film. On peut même parler de double mise en abîme.

Psychose : le film d’origine

Hitchcock : le film pseudo docu qui se veut être un decryptage du tournage du film Psychose (1ere mise en abîme)

Les états d’ames de Hitch dus à ses recherches sur le fait divers qui lui a inspiré Psychose (il a des visions de l’homme qui est à l’origine du fait divers) auxquels s’ajoutent les problèmes causés par son relationnel difficile avec Alma, sa femme) c’est comme si Hitch lui même était acteur de son film (2ème mise en abîme)

Un autre point intéressant, quoique décrié par d’autres, est le jeu des acteurs que j’ai tous trouvés très bons. Anthony Hopkins ne va jamais trop loin à mon sens. Il donne vie au monstre sacré du cinéma et le croque avec toutes ces célèbres mimiques linguistiques. Celui qui m’a le plus impressionné est l’acteur qui joue Anthony Perkins / Norman Bates. Il n’a certes qu’une mini scène mais est crédible à 100%.

Screen-Shot-2013-02-07-at-4.09.54-PM.png

Enfin vous l’aurez compris, je ne suis pas du genre à vous conseiller ou non un film, je ne partage que mon humble avis. Dans ce cas précis, je me permettrai cependant de vous conseiller de vous pencher sur les vrais documents et autres nombreuses interviews de Hitchcock qui à mon goût valent bien mieux que ce pseudo docu filmique. Ou encore mieux, revoyez Psychose, le vrai l’unique… nul besoin de décryptage lorsque l’on est face à un chef d’oeuvre de ce genre. 

Sur ce, je vais prendre ma douche !

Screen-Shot-2013-02-07-at-4.10.24-PM.png







Leave A Comment