AMHA (A Mon Humble Avis)

Paris enchanté

Posted by admin

Screen-shot-2013-03-16-at-9.15.25-PM.png

La presse nous promettait de sortir enchantés de la salle et le pari est tenu. Jaoui / Bacri : LE couple ciné de l’hexagone nous réjouit avec ce film aux allures de fable moderne.

Au bout du conte nous emmène dans un voyage enchanteur au sein duquel la réalité ne cesse ne nous rattraper au galot. Il n’en fallait pas plus pour que je tombe sous le charme.

Tous les célèbres héros des contes de fées qui ont bercé notre enfance y sont référencés comme pour mieux nous rappeler que la vie n’est rien de moins qu’une histoire qui se raconte et qui se partage.

Screen-shot-2013-03-16-at-9.06.00-PM.png

On dit souvent, surtout pour les filles, que les contes et autres séries et comédies romantiques qui ont bercé, et qui continuent de bercer nos soirées ont quelque peu contaminé notre cerveau, pour au final comme assombrir notre vision de la vraie vie et de l’amour.

Forcément, nous faire croire que l’amour nous tombe dessus pour ensuite durer toute une vie entière sans ombre aucune : l’histoire est trop simpliste et tout le monde sait que dans la vie « rien n’est simple ».

Et bien pas si sûr !

Jaoui et Bacri se jouent de tous les codes des contes – la méchante (belle)mère, la princesse douce et gracile, le jeune prince beau et gentil, le grand méchant loup (excellemment bien représenté sous les traits de Benjamin Biolay), le papa trop occupé par son argent et ses Affaires, la bonne fée (tata) marraine et j’en passe – des fantasmes et autres croyances (la voyante qui prédit l’avenir…) pour nous mettre face à une réalité : nous sommes toutes et tous à la recherche, consciemment ou pas, de cette perfection en pensant qu’elle se trouve ailleurs, loin, très loin presque dans un monde imaginaire.

Seulement voilà, la vie est ce qui se passe ici et maintenant.

Screen-shot-2013-03-16-at-9.02.03-PM.png

Ce film vient nous rappeler qu’il nous revient de faire les choix qui nous rendront heureux et accomplis.

Loin de nous faire croire que notre destin dépend de telle ou telle volonté, ce film nous convainc du fait que nous devons en être maître, pour mieux le maîtriser.

Et surtout, au travers de ce Paris enchanté (ça fait longtemps que nous n’avons pas vu Paris si bien filmé) Au bout du conte nous donne la certitude qu’il est indispensable de continuer à rêver mais pas à rêver de façon simpliste et inutile – à rêver les yeux ouverts afin de ne rien manquer de toute la vie qui s’ouvre à nous, de toute cette vie qui est là, ici et maintenant et nullement ailleurs ou dans un monde lointain et inaccessible.

Car elle nous réserve forcément de jolies surprises et qui n’a jamais eu hâte de découvrir les suprises ?

 

 

 

 

 

 

 

 



Leave A Comment