AMHA (A Mon Humble Avis)

Les choix d’une vie

Posted by adminBarbara

Screen-shot-2013-03-16-at-11.03.55-PM.png

Au risque d’en choquer plus d’uns il faut déjà savoir que je n’ai aucune affection particulière pour les chevaux et encore moins pour l’équitation, sport que je ne connais pas, certes mais qui ne m’intrigue en rien.

Ce n’est donc pas cela qui m’a attiré dans le film Jappeloup, ce n’est même pas tant les acteurs ni même le fait que l’histoire soit tirée d’une histoire vraie : non, à vrai dire je ne sais pas ce qui m’a attiré dans ce film mais le fait est que je suis allée le voir et que j’en suis ressortie émerveillée et assez stupéfaite.

Les acteurs déjà : Daniel Auteuil est définitivement un grand monsieur du cinéma. Lui, pourtant si discret et même distant je trouve, est toujours juste et très humain et donc forcément très touchant. On sent qu’il donne de sa personne et je trouve ça beau et courageux.

Guillaume Canet, dont je ne suis pas fan, oui je sais ça peut surprendre mais c’est le cas, fait du Canet mais le fait plutôt bien et c’est plaisant, et surtout Marina Hands : actrice également très discrète et je me demande pourquoi car vraiment : quelle actrice !

Elle nous donne d’ailleurs, je tenais à le préciser car j’ai adoré, la meilleure leçon de gestion de crise conjugale lorsqu’elle remet Guillaume / Pierre à sa place après qu’il lui ait mal parlé et surtout laissée en plan. Scène tout simplement géniale !

Bref, tout ça pour dire que ça peut sembler terriblement cliché dans la mesure où il s’agit d’une histoire réelle mais ce film sonne vrai et c’est pour ça qu’il nous touche.

Screen-shot-2013-03-16-at-11.05.19-PM.png

On est entrainé dans cette course à la gloire, rien de moins, derrière laquelle se cache une course à la recherche de soi même. 

Car oui, ce film, non content de relater la vie et le parcours sportif de Pierre Durand relate en fait le parcours d’un homme qui cherche à vivre sa vie.

Sans être lourd, larmoyant ou même donneur de leçon, ce film est une belle leçon de vie qui vient nous rappeler qu’il faut d’abord se faire confiance pour pouvoir avancer dans la vie et parvenir à réaliser ses rêves.

Pierre va devoir d’abord apprendre à se détacher de ses parents, chercher à réaliser ses propres envies, ses propres rêves et surtout se donner les moyens de ses ambitions.

Il s’agit là du deuxième thème de ce film plus profond qu’on ne pourrait le croire : les choses n’arrivent jamais seules. Il faut de l’effort, de la volonté et du travail pour parvenir à ses fins et trouver le bonheur et la paix.

C’est là le travail d’une vie.

Pour conclure, je disais en introduction que j’avais vu ce film non pas grâce à ma passion pour les cheveux ou pour l’équitation mais le fait est que j’ai été très touchée par ce qui se dégage de ce sport qui exige rigueur et complicité entre l’animal et l’homme.

Je ne suis pas particulièrement férue d’animaux, je dis toujours que je préfère m’attacher aux humains ce qui me semble être plus pertinent et source d’échanges plus forts mais ce film m’a fait prendre conscience du fait qu’il est important parfois, de revenir aux sources, de se rapprocher de la nature pour y voir plus clair dans notre vie de tous les jours.

 

2 thoughts on “Les choix d’une vie

  1. Dominique COMTE

    Bonjour Barbara,
    Merci de tes excellents commentaires, moi non plus je ne suis pas attiréé par les chevaux, et je ne connais pas le monde hippiques,puortant j’aime beaucoup Guillaume Cannet, mais je ne me désidais
    pas à aller voir ce film, vu le senario sur le cheval,en lisant tes commentaires tu me donnes l’envie de voir ce film.
    Merci Barbara, pour tes excellents commentaires et ton si interessant blog.
    bisous
    DOMI.

  2. Barbara

    merci à toi Domi pour ce gentil commentaire

    je te conseille en effet ce film, très agreable, et qui donne à réfléchir

    tu nous diras ce que tu en as pensé

    à vite !

    barbara

Leave A Comment