AMHA (A Mon Humble Avis)

Faire son Tchao Pantin

Posted by Barbara GOVAERTS

Il l’a fait ! Il est passé du côté obscure, du côté du drame et de la tristesse. Il a fait son « tchao pantin* ».

Lui c’est Manu Payet, un acteur sympa mais pas folichon que je suivais de loin, oui de loin.

Il se voit offrir dans ce Début prometteur, premier long d’Emma Luchini (fille de), un rôle plus dense et plus fort et gagne par la même occasion en intensité.

Il se voit également confier un rôle quelque peu encombrant. Que faire d’un rôle d’alcoolo / drogué / dépressif sans tomber dans le pathos ?

La réal parvient avec succès à mener sa barque en naviguant au travers de ce trio (deux frères une fille) peu commun et haut en couleur.

On pense à Jules et Jim, ce petit chef d’œuvre de Truffaut qui met en lumière l’amour à trois et l’on se dit que ceux-là marchent dans le sillon de la douceur et la légèreté de l’amour.

Légèreté n’est peut-être au final pas le mot juste puisque ce Début prometteur met l’accent sur la force et le pouvoir de l’amour, cette force qui vous emporte sans prendre gare au risque de faire basculer votre vie.

L’amour vous réveille et vous éveille.

Ce film est un joli condensé de vie et ce, même si l’intrigue ne parvient jamais réellement à décoller. Mais cela ne m’a pas gêné pour autant. J’ai vécu ce film comme un enchaînement de scénettes et une tranche de vie.

Les acteurs sont tous très bons de Fabrice Luchini (tout en retenue et touchant) à cette actrice Belge lumineuse : il faut la voir chanter Barbara ! C’est un exercice loin d’être des plus simples auquel elle apporte une vraie fraîcheur. Le jeune acteur est charmant au possible en amoureux transi et Manu Payet parvient donc, avec ce regard de chien battu, à nous emmener.

Certains diront de ce film qu’il est frivole, je trouve qu’il est bien ancré dans les réalités de la vie et simplement empli de ces fragments de vie.

Tchao Pantin.

*On dit des comédiens connus au départ pour leur potentiel comique et qui ont choisi de casser leur image en incarnant des rôles dramatiques qu’ils font leur « tchao pantin ».

Leave A Comment