AMHA (A Mon Humble Avis)

Le temps ne fait pas le bonheur

Posted by admin

Dans un futur proche, l’argent a remplacé le temps : simple, efficace et inventif voici le pitch de Time Out, un des films qui remplit les salles et qui fait parler actuellement.

 

Moi qui crie à tue tête que je n’aime pas la SF, je vais finir par me taire (oh non ce serait dommage quand même !) ou bien par nuancer mes propos car entre Matrix (daté déjà) et les plus récents : Inception et Time Out : je suis bluffée et sous le charme.

 

Ce qui me gène et me met mal à l’aise en l’occurrence, ce sont les « mondes parallèles » et autres personnages bizarres. Aucun signe de cela dans Time Out où un certain beau gosse qui répond au nom de Justin Timberlake inonde la toile pour notre plus grand plaisir !

 

Justin est en effet quasiment de tous les plans et marque le film de sa présence solaire je dirais. Solaire, même si le film est assez sombre (quasi en noir et blanc) et habité par une ambiance glauque et mortuaire.


Image-1-copie-22.png

Ce qu’il faut comprendre c’est que le temps est l’ultime richesse des habitants de ce « nouveau monde ». Chaque seconde qui passe les rapproche de la mort et toutes les techniques sont bonnes pour récupérer, échanger, voler, négocier quelques secondes, quelques minutes de vie.

 

Imaginez que nous nous « trimabalions » sans cesse avec l’intégralité de notre compte en banque sur nous, sans aucun moyen d’épargner ailleurs. Cet argent, vous le remplacez par le temps et vous etes dans l’espace temps de Time Out.

 

L’inflation, la hausse constante du niveau de vie… tels sont les thèmes abordés par le film qui nous apparaît donc comme une réelle métaphore de notre société actuelle.

 

Seule la fraternité semble pouvoir sauver ces hommes d’un destin tout tracé qui les conduit jusqu’à la mort. La notion de partage est donc au coeur de ce nouveau style de vie. Scène très émouvante d’ailleurs durant laquelle Justin ne parvient pas à sauver sa mère à temps alors qu’un don de quelques minutes de vie aurait pu la sauver.

 

Vous suivez ? peut-être pas, je pense qu’il faut avoir vu le film pour en comprendre les enjeux et l’atmosphère bien à part de tout ce que nous avons pu voir jusqu’alors. Même si j’avoue avoir tout de même reconnu certains éléments issus du monde de Matrix (longues vestes noires, lunettes noires…), Time Out a bel et bien son propre univers.

 

La question que je me pose : pourquoi la couleur verte est-elle toujours de la partie lorsqu’il est question de codes et autres « hiéroglyphes » futuristes ?! Les fantasmes futuristes de l’homme actuel sont étranges et amusants.

 

L’autre thématique mise en abîme dans le film est le fantasme de la vie éternelle. On en parle de plus de plus : la science fait des progrès énormes et nous permet déjà de vivre de plus en plus vieux certes en meilleure santé mais dans des conditions pas toujours des plus favorables.

 

Le rêve de pouvoir avoir la vie éternelle est une tentation vaine. Bien évidemment, on la souhaite tous pour nos proches mais en aucun cas nous ne ferions des pieds et des mains pour rester ad vitam eternam sur cette terre. Soyons concret, un temps pour tout en ce bas monde !

 

Image-2-copie-31.png

 

Enfin, Time Out c’est un film américain, et qui dit film américain dit naissance d’un couple mythique et improbable qui s’apprête a entrer en mission pour sauver le monde. Pour mener à bien la mission en question, Justin et Amanda remplissent tous les critères de réussite : de la rencontre improbable entre deux personnes de mondes séparés (le garçon des banlieues et la « petite fille riche à son papa »), en passant par le garçon qui pense que l’amour est une perte de temps… pour au final nous offrir un spectacle fort agréable entre casse de « banques de temps », course poursuites et autres animations en tout genre.

 

Time out entre sans aucune hésitation dans le panthéon des films de toute une génération.

 

On aime !

 

Leave A Comment