AMHA (A Mon Humble Avis)

Justice pour tous !

Posted by admin

Ah Dupontel ! J’ai une drôle de relation avec lui. Tantôt je l’aime vraiment et il me fait rire, tantôt il me gonfle et me semble terriblement imbu de sa personne et désagréable.

Je trouve Dupontel déroutant. Toujours est-il que j’ai désormais une bonne raison de dire qu’il s’agit d’un scénariste, d’un réal et d’un directeur d’acteurs de talent.

Ses 9 mois ferme représentent à eux seuls une bouchée de rire, de bon sens et d’humour caustique (de qualité) comme on en voit peu souvent.

Sandrine Kiberlain que l’on voit assez souvent ces derniers temps a rarement été autant mise en valeur.

La réal est vive et bien emmenée, et le film vient nous rappeler qu’il faut arrêter de tenter de faire entrer les gens dans des cases.

Le « bon » de l’histoire n’est pas toujours celui que l’on croit et vice versa.

Car ce n’est pas tant le soucis « du bon » mais plutôt de celui « du méchant ». Le film se focalise en effet sur la Justice et ses représentants. Cette justice qui, sans pour autant dire qu’elle fait mal son travail, est capable de tirer des conclusions parfois hâtives sans chercher à regarder plus loin… Sans chercher à connaitre les hommes et femmes à qui elle à affaire.

Dupontel2.jpg

Oui, je dirais que derrière ce film comico-satirique se cache une vraie et profonde réflexion sur notre société. Cette société qui juge sans connaitre, sans savoir – uniquement en se basant sur des dires, des opinions, des précédents, des antécédents et autres sondages.

Les chaines d’information en continu en prennent d’ailleurs pour leur grade et Dupontel semble vouloir nous dire qu’il serait peut-être temps de se remettre à « fouiller » un peu les choses au lieu de juste « gober’ l’information telle qu’elle nous est servie. Un brin d’analyse ne nous ferait pas de mal. Ces scènes d’info en continu sont d’ailleurs hillarantes avec en prime un Jean Dujardin en traducteur de langue des signes au top de son humour.

Dupontel semble également vouloir nous dire que la Vie c’est autre chose, c’est un feeling, ce sont des rencontres et c’est un destin qui va au delà de ce que nous avions pu envisager. 

« Life is what happens to you while you’re busy making other plans » comme le disait si bien John Lennon.

Osons briser le miroir à l’image de cette Juge dont la vie est trop ordonnée pour pouvoir être vivable. Voyons plus loin. Cassons les codes. Ouvrons des portes à l’image de ce cambrioleur de Bob Nolan.

 

 

 

 

 

Leave A Comment