AMHA (A Mon Humble Avis)

Monuments men ou mon 1/4 d’heure VIP – volume 2

Posted by adminBarbara

Moi qui, je me dois de l’avouer, faisais ma fine bouche : « le red carpet avec George, Matt, Jean, Bill and co ? Oui ok… »Et bien je dois dire, que je ne pensais pas passer un aussi bon moment.

Flash back sur cette soirée so VIP et culturelle.

J’étais donc invitée par mes très chères collègues en charge des RP (relations presse) blogueurs à assister au red carpet – comprenez : assister à l’arrivée sur le tapis rouge de l’équipe du prochain film de George Clooney : Monuments Men. Tapis rouge lui même organisé à l’occasion de la projection officielle organisée à l’UGC Normandie.

Pour vous dire les choses simplement, cette soirée n’aurait pas pu mieux se dérouler.

Déjà parce que le timing fut parfait. Moi qui pensais arriver en retard (je suis certes arrivée la dernière mais mon sésame m’attendait toujours) j’eus tout juste le temps de me faufiler parmi d’autres blogueurs donc, que George foulait le tapis de son charme certes véritable. Je ne parlerai plus jamais de lui avec ce dédain, non méchant, mais quelque peu hautain. A compter de ce jour, je le dis haut et fort : George est un homme charmant, vraiment charmant qui, de surcroit, parle à TOUS les journalistes – et Dieu sait que ça doit être au delà du pénible de donner des interviews à la chaine, répéter les mêmes anecdotes, les mêmes histoires de tournage et j’en passe. Il fait cela avec un sourire non feint et une évidente sympathie. Déjà je sentais le mec bien derrière cette carapace de star.

S’en sont suivis Jean Dujardin (moins sympathique notre adorable frenchy je dois dire, peut-être moins aggueri à l’exercice) puis Matt Damon, Bill Murray, John Goodman… faisant de ce fameux tapis rouge trempé par cette pluie incessante, THE place to be.

J’y ai en tout cas retrouvé, avec un plaisir non dissimulé, cette ambiance qui me plait tant dans les festivals. Cette ambiance où fan, novices, professionnels, blogueur, amateurs, intervieweurs, people et j’en passe sont réunis dans un même élan de joie et d’excitation. Franchement palpitant et entrainant.

Cette soirée VIP devait se conclure ici pour moi mais cela était sans compter sur la franche sympathie de mon chef qui m’a offert son carton d’invitation. Joie ô bonheur ! Me voilà qui me dirige en direction de la salle 1 de ce cinéma que je chéris tant par ailleurs. Je retrouve l’équipe du film qui se tient là, réunie sur scène. Juste le temps de trouver une place – parmi les places réservées s’il vous plait – que la lumière s’éteint. La projection officielle débute.

Je suis tout à fait en mesure de vous dire que de surcroit le film est à la hauteur de tout ce tapage médiatique. Cet « Ocean 7 » meets « Inglorious Basterds » est une réussite à mon goût. Il nous offre une vraie vision, un réel point de vue : rarement vu ailleurs dans les films dits « de guerre » et ce, en mêlant émotion, rires et faits historiques avérés.

J’aime que George (je l’appelle par son petit nom désormais si vous le voulez bien) ait eu à coeur de cibler cet angle à savoir : la sauvegarde du patrimoine culturel mondial évincé lors de la seconde guerre mondiale. Car oui, il me semble qu’il s’agit là d’un sujet trop peu abordé qui a pourtant son degré d’importance : quel serait notre monde, notre « société culturelle » mondiale si Hitler et l’allemagne Nazie étaient parvenus à confisquer toutes les oeuvres d’art des grands propriétaires d’art ? L’on parle de toiles mais pas uniquement en l’occurence : de monuments détruits, de meubles et affaires personnelles confisquées…

Le film exprime fortement la folie non seulement meurtrière mais également « d’anéantissement mondial » qu’un seul homme – Hitler – a fait régner sur toute l’Europe et plus largement, sur le monde. Un vrai désastre, le mot est faible car trivial.

Ce film rend hommage a des hommes « lambda », convaincus de l’hérésie de cette guerre sans fondement, et rend surtout hommage à ces hommes concernés par « l’après société » qui sera laissée par cette guerre abominable.

En ces temps marqués par le pessimisme et cette sensation que chacun baisse les bras, ça m’a fait du bien de voir qu’il existe encore des Hommes – et des femmes – qui se refusent à se livrer aux lions. Des hommes et des femmes qui prennent le recul et les décisions nécessaires pour tenter de changer les choses.

A la question de savoir si les hommes morts pendant cette mission ont perdu la vie pour une raison valable ? » Le film répond sans sourciller « un grand oui ». Car oui, il me semble en effet qu’il est grand et beau de se battre pour des idéaux, pour des convictions, surtout lorsque cela engage les générations futures.

Ces Monuments Men ont ainsi permis de restituer quelques milliers d’oeuvres qui avaient été dérobées par les SS et de les rendre au patrimoine culturel mondial : ce patrimoine que l’on partage et qui participe de l’éducation des masses, de l’éducation de chacun.

Oui définitivement George est un mec bien. J’ai fait le plein d’humanité hier soir et ça fait du bien !

Plus d’informations sur ce film ici

Le film sera sur nos écrans le 12 mars prochain

Pour vivre ou revivre l’ambiance du red carpet, c’est ici

George Clooney

George Clooney

Jean Dujardin

Jean Dujardin

Matt Damon

Matt Damon

Bill Murray

Bill Murray

Mon sésame

Mon sésame

6 thoughts on “Monuments men ou mon 1/4 d’heure VIP – volume 2

  1. Mimi2.0

    J’aime cet article, quelle expérience ! Il manque juste la photo de notre bon John!!! Ou est-il? 😉 Le film était sur ma liste et tu me donnes définitivement envie d’aller le voir!! Merci!!!

  2. Barbara

    Ce bon John est passe devant notre nez à tous sans même s’arrêter ! Il avait l’air très branché selfies avec le public mais pas avec la presse et les blogueurs ! Merci à toi pour ce com

  3. Mimi2.0

    Le muffle 🙂 hihi je l’aime quand même!

  4. Barbara

    oui me too of course 🙂

  5. Sylviane

    Bravo Barbara pour ton enthousiasme, ta passion et tes articles ! et en plus fréquenter les stars….de quoi continuer ton blog !

  6. Barbara

    Merci Sylviane pour ta visite sur Bfsc et pour ce retour fort sympathique et encourageant. À bientôt !

Leave A Comment