Les 10 meilleurs films de 2016

Les 10 meilleurs films de 2016

Que retiendrez vous de 2016 ? Le choix d’un peuple qui dit non à l’Europe et choisit le retrait ? Le choix d’un autre peuple qui élit à sa tête un homme vulgaire, misogyne aux goûts douteux et clinquants ? Ces attentats qui laissent, meurtris, bon nombre de nos concitoyens ? Des rues ensanglantées à quelques encablures de nos frontières ? Rien de très positif dans le rétro et pas l’ombre de grands retournements en 2017.

Mais bon sang sachons aller de l’avant et pour cela, voir le positif qu’il nous est possible de faire émerger.

Le cinéma m’amène à cela. Même s’il m’a quelque peu déçu cette année avec moins de films attrayants à mon goût (Cannes reste clairement le temps fort de mon année cinéma avec des propositions différentes, diverses et fortes) je creuse toujours un peu plus ce monde fait d’illusions qui se révèle être le plus beau miroir de nos sociétés.

Voilà d’ailleurs ce que j’écrivais récemment pour vous parler de Planétarium (que j’aurais clairement pu intégrer à ce « top » mais la vie est une question de choix)

« Cette mise en scène est sublime et nous dit l’essence même du cinéma qui convoque des émotions aussi diverses et variées qu’il y a d’individus sur cette planète. Chacun voit dans une séquence, dans un film, ce qu’il a dans le cœur, dans les yeux, dans la tête, dans son passé, son histoire et son vécu. Planétarium pose la question de la vérité au / dans le cinéma. Le cinéma ou l’art des illusions. Le cinéma ou l’art d’incarner la vie. »

« Quoi qu’il en soit et quoiqu’il advienne, n’oublions jamais de regarder vers demain. C’est là que se cache le secret de la résistance et de l’espérance. »

Très belle fin d’année à tous. Qu’elle vous soit douce.

 

CREED

pour cette belle histoire de transmission et cette incursion réussie dans le monde de la boxe. La mise en scène est très belle pour une réflexion quasi lyrique sur ce sport musclé

STEVE JOBS

pour cette mise en scène théâtrale digne des grandes tragédies grecques. Enfin un biopic intéressant qui prend de la hauteur !

SPOTLIGHT

pour cette montée en puissance et cette ode au métier de journaliste

THE REVENANT

pour cette ode à la nature et cette performance brute, âpre et si sensuelle du grand DiCaprio

L’AVENIR

pour Isabelle Huppert qui trouve encore le moyen de se réinventer et pour ce beau parcours de vie

TONI ERDMANN

pour ce ton décalé assumé. Pour ce duo brillant et cette virtuosité à évoquer des sujets parfois graves sans aucune lourdeur sous couvert d’un personnage central caractérisé par la lourdeur : du génie ! Pour ce retour à la vie signifié à merveille. Coup de cœur ciné ultime.

JUSTE LA FIN DU MONDE

pour la maestria qu’a Xavier D de sonder l’âme humaine. Pour l’humanité qui en émane

DIVINES

pour ces actrices qui dévorent la caméra et pour cette bouffée d’oxygène en pleine tempête (sociale et autre)

NOCTURAMA

pour ce pas de côté sur un sujet plus que délicat qui appelle au racolage et au voyeurisme. De l’art de faire du cinéma

MADEMOISELLE

pour sa beauté en tous points de vue et pour ce scénario ficelé au fil d’or qui ne cesse de nous prendre à revers pour mieux nous emberlificoter dans sa toile

Et aussi (il eut fallu un « top 15 » en fait) :

Aquarius

Elle

American Honey

I, Daniel Blake

Rester vertical

 

BONUS

En 2016, on pouvait zapper :

Les 8 salopards

Superman VS Batman

The Neon Demon

Carol