Festivals de Cinéma

BFSC à Cannes # épisode 1 / L’arrivée

Posted by adminBarbara

J’y suis ! Je m’entends encore dire « oui je vais à Cannes en mai » autant dire que je voyais ça comme un lointain rêve à peine accessible… Tout était calé pourtant : l’accréd, l’appart (merciiiii Elo), les billets de train… Tout. Mais jusqu’à hier soir je me disais que quelque chose allait forcément se passer m’empêchant de fouler la Croisette. Ne me voyez pas comme quelqu’un de superstitieux mais tout de même… Pour moi, Cannes c’est le rêve ultime et je ne sais pas pour vous, mais pour moi : vivre un rêve c’est toujours un peu fou !

 

Cela dit, me voilà sautant dans le TGV de 7h45 en Gare de Lyon en partance pour Cannes. L’aventure commence déjà. Dans le train, une ambiance des plus sympathique et cinéphile ! J’ai l’impression que le Festival a affrété un train uniquement pour les accrédités ! Les conversations s’entremêlent entre les professionnels du 7ème Art et les cinéphiles (bon pas de star dans le wagon je vous préviens de suite – mais je sens que le côté glam shine de Cannes ne tardera pas à pointer le bout de son nez, n’ayez crainte !). Le débat est lancé sur les films en compétition, le soit disant coté misogyne du Festival (seuls des réals hommes sont en compet’) et sur l’ambiance « folle » qui plane sur la ville pendant les 12 jours les plus cinéphiles et people de l’année.


5 heures et un léger somme plus tard, me voilà foulant le sol de Cannes. Je décide d’aller directement au Palais des Festivals afin de retirer mon badge et grand bien m’en a pris puisqu’en repassant 2 heures plus tard, je vois que tout Cannes s’est donné rendez-vous à l’entrée « accréd » : comprenez – c’est blindé de monde ! Alors qu’en tout début d’après-midi, à peine quelques personnes devant moi et hop on me remet le sésame, le golden pass, les clés du Palais bref : MY BADGE ! accompagné d’un joli sac (pas du tout bling bling (!) mais super pratique qui me permettra de toujours avoir sur moi mon laptop (j’ai dit que je restais connectée avec vous, si si !), mon appareil photo et ma caméra.

 

P5150007.JPG

 

Les gens qui me connaissent seront d’accord pour dire que je suis une fille assez prévoyante et organisée. Me voilà donc partie dans les couloirs du Palais afin de découvrir et repérer les lieux. Là, un barrage de sécurité me fait vite comprendre (ndlr : de façon franchement sympathique soit dit en passant : très sincèrement, je doute qu’un membre de l’organisation du Festival lise ces lignes mais je tiens à préciser que toutes les personnes que j’ai rencontrées so far ont été adorables et très accueillantes : un réel plaisir car je sais ce que c’est que de gérer les accréd d’un salon : « comment ça, c’est pas la même chose que pour Milipol ??? » –  spéciale dédi à Christel S qui verra la note d’humour !) que je n’ai rien à faire ici, que mon badge est « cheap » et qu’il ne me permet uniquement d’accéder à une certaine aile du Palais… oui ben quoi, je suis tout au bas de l’échelle sociale du Festival mais bon… quand même !

 

Le Festival est en pleins préparatifs

 

P5160016.JPG

 

En bravant les passages bien gardés du Palais j’ai quand même pu discutailler avec 2 ou 3 personnes « utiles » qui m’ont donné les secrets les mieux gardés du Festival… à savoir, toujours se trouver au « point numéro 5 » afin de pouvoir accéder aux séances réservées au VIP en cas de places libres dans le théâtre. Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde : « le point 5 » sera the place to be et svp, gardez moi une place à coté de Jude !

 

A cet instant précis, j’ai l’impression d’être parée pour vivre un Festival de folie.

Me voilà donc remontant la Croisette dans l’optique de visiter les lieux. Sachez que je découvre le Festival mais également Cannes. Ce qui me frappe d’abord mis à part le soleil et le ciel bleu (que l’on voit peu ces derniers temps à Paris) c’est le dynamisme employé par tous. On installe les barrières par ci, on accroche les appliques par là… tous les services de la ville / du Festival y vont de leur petite action afin de faire de Cannes LA ville du Cinéma pour les prochains jours.


Me voilà marchant sur la Croisette. Vous comprendrez aisément que je ne pouvais pas ne pas faire un tour par la plage – elle est là, m’appelle, me tend les bras et je me retrouve les pieds dans l’eau et quelques heures plus tard, le visage rosi par le soleil… que c’est bon les vacances !

 

P5160008.JPG

 

Je n’aurais pas pensé profiter autant de cette première journée qui m’a déjà complètement mise dans l’ambiance festive que je m’apprête à vivre pendant les 8 prochains jours.

La journée se termine, me voilà prenant un ultime bain de soleil sur la terrasse de l’appart… en me disant que ce n’est que le début…

 

Vous aurez reconnu mon yacht et puis oui, forcément le drapeau est vert !

 

P5160009.JPGP5160013.JPG

 

A demain le soleil, à demain Cannes, à demain la Croisette, à demain Jude, à demain LE CINEMA.

 

PS : Merci à ELLE grâce à qui je prends des photos de folie ! Attention les stars, Barbara est armée !

Leave A Comment