AMHA (A Mon Humble Avis), Festivals de Cinéma

La prisonnière de Bordeaux

Posted by Barbara GOVAERTS

Alma et Mina visitent régulièrement leur mari en prison.

Alma habite Bordeaux, elle est une bourgeoise dont le mari a été jugé pour la mort accidentelle d’une femme et pour un délit de fuite.

Mina habite loin d’ici et trime pour organiser ses visites et élever ses deux enfants.

Un jour les deux se croisent au parloir et débute alors le début d’un rapprochement. Alma propose à Mina de la loger dans sa grande maison, plus proche de la prison.

Et on ne sait alors pas trop ce qui s’ouvre devant nous. Est-ce une amitié, un amour, un pacte ?

Dans un rythme et un ton enlevé, le film tisse sa trame sur la relation qui s’instaure entre ces deux femmes que, sur le plan social, tout oppose.

Le tout est assez ténu et ce rôle offert à Isabelle Huppert lui donne la possibilité de cette légèreté bienvenue. Comme une sorte de doux décalage qui viendrait placer son personnage à la marge alors qu’elle incarne la société carré et cadrée par excellence.

Hafsia Herzi est d’un naturel confondant, comme pour chacun de ses rôles, et on pourrait penser qu’elle est toujours la même lorsqu’elle est à chaque fois une autre.

Quelle riche idée de faire se rencontrer ces deux actrices hors pair et de les faire évoluer en tandem.

Un plaisir de jeu partagé, d’échanges de répliques… Deux femmes, deux professionnelles qui s’enrichissent mutuellement pour nous offrir le spectacle agréable du bon cinéma.

Related Post