AMHA (A Mon Humble Avis)

L’avidité, c’est moche

Posted by admin

Vous allez dire que je ne me renouvelle nullement dans le choix de mes titres et vous aurez raison. Il faut dire que les films que je vois ne participent en rien au développement de mon esprit, tout au plus participent-ils au developpement de mon oeil critique.

Oui, j’ai vu Cartel, oui je sentais que derrière ce bel apparat (casting 5 étoiles starring Pitt et Fassbender entre autres, scénar écrit par l’auteur de No country for old men – un sacré bon film…) devait se cacher une faille. J’ai appris à me méfier des choses trop belles au premier abord et je vous confirme donc que j’ai l’oeil assez affuté… Bon à savoir pour les prochaines fois et ainsi éviter les navets.

Je suis d’autant plus déçue que Ridley Scott, pour moi, c’est Thelma & Louise, un de mes films préférés : un film d’une maîtrise parfaite, qui offre à ses actrices / acteurs des rôles sur mesure, profonds et forts…

Rien à voir ici avec ce film d’une banalité et d’une platitude sans nom. Le méchant est très méchant, les gentils sont très gentils : je n’ai jamais vu tant de manichéisme, tant de nullité : j’ose le dire.

Photo-du-film-CARTEL-1024x682.jpg

Il n’y a aucun rebondissement. Tout est cousu de fil blanc. Le scénario est linéaire au possible. Les dialogues, pourtant pétris de bonnes idées, sont pénibles et sans fond. 

Brad Pitt fait du (très bon forcément) Brad Pitt (je l’aime vraiment beaucoup cet acteur !), Fassbender se donne corps (larmes et morve font partie du lot mais il reste canon tout de même je vous rassure) et âme… même Javier Bardem serait presque banal… c’est vous dire. Ne parlons pas des rôles féminins caricaturaux au possible, ah non tout de même pour une fois c’est la blonde la vilaine et la brune est douce et gentille…

Vous me connaissez, c’est très rare que je détruise un film à ce point mais c’est également très rare de voir des platitudes de ce genre.

Impossible d’en ressortir quoi que ce soit si ce n’est le titre que j’ai donné à ce post : oui l’avidité, l’appât du gain ne mènent à rien d’autre qu’a sa propre perte.

Point de serpents ici mais des jolis gros chatons… il en eût fallu beaucoup plus pour donner du panache au film.

 

4 thoughts on “L’avidité, c’est moche

  1. yetaland

    Je comptais aller le voir mais là ce n’est pas très encourageant. Bonne critique en tout cas.

  2. yetaland

    J’espère ne pas être déçu, j’irais le voir ce week end !

  3. Barbara

    oui je suis désolée, il semble que j’ai découragé pas mal de personnes ! Ma critique négative n’est malheureusement pas isolée… il semblerait que le film soit bel et bien « mauvais »

    merci pour ce com !

  4. Barbara

    n’hésitez pas à revenir nous dire ce que vous en avez pensé ! dans tous les cas, il vous divertira je pense

    re-merci pour ce com !

     

Leave A Comment