AMHA (A Mon Humble Avis), News-infos et articles de presse

Ciné confiné J34

Posted by Barbara GOVAERTS

Je me souviens de cette mise en scène qui m’avait emportée. De cette caméra qui va doucement, se balade, balaie l’espace, prend le temps de nous emmener… d’une maîtrise parfaite.

Ces plans jamais égaux, qui misent sur la profondeur de champ et qui sont un moyen de marquer le contraste avec le gros blockbuster que l’on appréciait à voir.

Tout dans ce Blade Runner m’avait hypnotisée.

Je me souviens de certains plans à couper le souffle. De cette musique tantôt lancinante tantôt d’une puissance extrême qui soufflait le chaud et le froid sur ce film important.

Un film important par ce qu’il dit de notre monde et de la façon dont on vit aujourd’hui et de ce vers quoi l’on se dirige tout doucement.

Leave A Comment