Tanguy

Tanguy

On avait quitté Tanguy amoureux de sa femme, enfin disposé à laisser vivre ses parents… en paix.

On le retrouve chagriné d’amour alors que May Lin l’a quitté. Il débarque alors avec, sous les bras, ses caisses de bouquins et son ado de fille, disposé à envahir à nouveau ses parents.

De l’usage du comique de répétition.

Rien n’est subtile mais le tout fonctionne notamment grâce au duo Azéma / Dussollier qui n’a rien perdu de son charme ni de sa superbe, bien au contraire. Ils nous offrent des trésors d’humour noir et de vitalité.

Au delà de ça, rien n’a signaler. La vie est un éternel recommencement.