Sugar baby!

Sugar baby!

Il est entré dans la légende déguisé en femme dans Certains l’aiment chaud (1959), le film culte de Billy Wilder. Tony Curtis y interprète Joe le saxophoniste, contraint avec Jerry, son copain contrebassiste (Jack Lemmon), de se travestir pour échapper à des gangsters. En perruques, robes et talons hauts, ils se mêlent à un orchestre féminin où la gorgeous Sugar (Marilyn Monroe), joueuse de ukulele, leur fait battre le cœur. Et c’est en entrant dans un autre costume, celui de Junior le milliardaire, que Joe la séduit…

Tony Curtis reconnaissait avoir une dette immense à l’égard de Certains l’aiment chaud. «Ce film occupe une place toute particulière dans mon cœur et dans l’histoire du cinéma».

C’est justement ce film, découvert il y a quelques années, dans la grande période « je rêve de ressembler à Marilyn ou du moins d’en avoir le charisme » (!!) que j’ai découvert par la même occasion Tony Curtis.

Alors ce post, ressemblera peut-être plus à un hommage à ce film qui fait partie de ma DVDthèque et de mes 5 films préférés, mais le but est également de rendre hommage à Tony Curtis qui donne vie à ce film grâce à une énergie subtile et contagieuse.

Je sais que d’autres associent ce monsieur à Amicalement votre, alors je vous en offre ici http://www.youtube.com/watch?v=7ogYhQG7lCA le générique mais je laisse là le soin aux connaisseurs de disserter sur le sujet.

Pour voir ou revoir ou même re re-voir quelques extraits de Certains l’aiment chaud, c’est ici :

La bande annonce :

La filmographie de Tony Curtis :

http://www.premiere.fr/Cinema/Photos/Reportages/VIDEOS-To…

 

Screen shot 2010-10-01 at 12.48.41 PM.png

 

Screen shot 2010-10-01 at 12.55.37 PM.pngScreen shot 2010-10-01 at 12.56.20 PM.png