It

It

C’est live from LA* que je viens vous parler de Ça, oui, du film au clown méchant qui a traumatisé une génération toute entière.

En toute honnêteté je ne me serais pas ruée dans les salles de Paris pour découvrir cet opus mais l’envie de me glisser dans une salle obscure de l’autre côté de l’Atlantique, aux confins du Pacifique était trop grande.

Si les films à l’affiche des grands complexes de cinéma sont moins attractifs qu’en France à mon sens – on n’y trouve que des films très grand public et surtout des blockbusters ou autres films catastrophes – le plaisir que j’ai ressenti à découvrir un film dans l’une des salles d’un cinéma AMC fut total.

Déjà pour le niveau de confort proposé. Les salles comptent moins de sièges qu’en France (je pense qu’elles sont moins fréquentées) mais quels sièges ! Des sièges en cuir inclinables à souhait pour notre plus grand confort donc. Un vrai plaisir made in LA !

Le film en lui même fut également un vraie découverte puisque je fais partie de cette minorité n’ayant jamais vu aucune des adaptations de Ça.

J’ai eu le plaisir de suivre les aventures de cette bande d’amis partis aux trousses du clown tueur.

Si j’ai pensé à Super 8, ce film m’a permis de confirmer cet amour que j’ai pour les films de troupes, de bande, ces films qui évoquent les aventures amicales d’enfants en proie aux questionnements de la vie et aux peurs de leur courte vie déjà bien – et parfois trop – remplies.

Si les effets spéciaux du film sont très bons et l’angoisse parfaitement gérée, c’est surtout son intrigue qui m’a plue. Cette métaphore de l’angoisse et parfois des horreurs vécues par ces enfants est parfaitement filée et il leur est question de chasser de leur vie toute la douleur qui l’infiltre pour mieux grandir et vivre.

 

*en direct de Los Angeles