En voilà une période faste pour le cinéma !

En voilà une période faste pour le cinéma !

Hello à tous ! j’aimerais vous parler des derniers films que j’ai vus.

The social network & les petits mouchoirs.

Cela faisait quelque temps que je n’avais pas aimé autant aller au ciné. j’aime tellement cette sensation de ne pas vouloir que le film se termine !!

Parlons d’abord de The social network, film excellent quoique bavard : j’avoue avoir du rester scotchée au sous-titres plus d’une fois. Déjà, dès le générique du début, nous sommes face à Mark (génial Jesse Eisenberg) qui est en pleine conversation délirante avec sa copine. Ils suivent au moins 4 conversations en même  temps et nous sommes directement introduit dans ce monde de « geeks ». Ce film m’a d’ailleurs appris ce qu’était qu’un geek : c’est une personne incapable de communiquer dans un autre contexte que via un ordi. Dès le début du film on fait la connaissance de ce jeune étudiant de Harvard, géni de l’informatique mais bien moins géni des relations humaines.

J’ai aimé ce film donc pour son rythme, son inventivité et son sens… il ne s’agit ni plus ni moins d’un portrait de Marck Zuckerberg, créateur (je n’ai pas dit inventeur !) de Facebook, ce réseau social que nous connaissons tous, et qui a ouvert la voie à ce monde communautaire dans lequel nous vivons à présent.

Mark, parait-il ne valide pas ce portrait. Il laisse entendre qu’il n’est d’accord qu’avec 40% du contenu… je trouve ça intéressant et ça me donne tellement envie de comprendre pourquoi ! peut-être n’accepte t-il pas de voir sa vie, son intimité dévoilée au grand jour, ce qui serait un comble pour celui qui a « volé » leur vie aux quelques millions de personnes (que nous sommes) qui acceptons de dévoiler de notre intimité sur Facebook !

Toujours est-il que j’ai été prise par l’ambiance très « expressive » de ce film et par cette histoire incroyable : il s’agit concrètement d’un jeune homme associal mais brillant devenu milliardaire par erreur.

Mention spéciale pour l’acteur qui marque le début de sa carrière avec ce rôle sur mesure. On croit être en présence du « vrai » Mark. Il réussit à passer une grande émotion et surtout cette idée que tout cela est bien trop grand pour lui. Il va pourtant bien gérer ses affaires et devenir le plus jeune miliardaire au monde.

Mention également à Justin Timberlake que nous retrouvons enfin dans un film qui montre ses qualités d’acteur. Ce rôle de jeune entrepreneur assoifé par l’argent et le succès lui va comme un gant. J’aime particulièrement la passage très fort à mon sens où, il dit à Mark dans le brouhaha d’une boite de nuit : « This is our time »… c’est le moment de leur revanche sur la vie…

Pour conclure, je dirais que ce film, film à l’image de notre société montre à quel point nous avons tous les outils à notre disposition pour communiquer de la meilleure façon qui soit mais que nous ne parvenons que très moyennemet à nous en servir.

Je suis moi même adepte des réseaux sociaux entre Facebook, Twitter et autres… mais j’ai conscience que seules les relations vraies sont celles qui nous enrichissent vraiment. Je veux dire par là que commenter un status ne suffit pas à faire partie de la vie de nos amis. Ce même mot d’ailleurs qui est bien mal utilisé sur un site comme Facebook, on parle d’amis alors que bien souvent il s’agit de contacts ou de connaissances. Peut-être aussi est-ce trop tôt pour mesure l’impact du réseau social toujours est-il que ce film est une réussite et parvient à passer les bons messages, des messages universels.

Pour voir ou revoir cette bande annonce, c’est ici :

 

Image-1.png

 

Ma transition est toute trouvée pour vous parler du nouveau film de Guillaume Canet,  Les petits mouchoirs.

Ce film sur est une véritable ôde à l’amitié et là pas question de se parler sur facebook, c’est l’amitié vécue en vrai, en direct live !

Ce groupe d’amis fait réver, ils nous « parlent », ont des vrais problèmes qu’is essaient de résoudre du mieux qu’il peuvent mais toujours en s’aidant les uns les autres. J’ai trouvé ce film admirable de sincérité, de vérité et d’amour.

On en ressort en ayant envie de dire à nos amis et à ceux qui font partie de notre vie, qu’on les aime. Et rien que pous cela, je trouve que la pari est gagné.

On rit, mais on rit vraiment, on pleure, mais on pleure vraiment… c’est ça le +++ de ce film, c’est qu’il est VRAI.

Quelques clichés, certes mais des vrais et beaux sentiments, qui nous parlent à tous car ils sont universels.

Bref, on est fan de cette bande de potes qui choisissent de lever le voile sur leurs difficultés et leur faiblesses. Et là encore, que dire sinon que nous nous reconnaissons tous sur ce tableau. Qui d’entre nous n’a jamais eu envie de laisser derrière soi telle ou telle diffuculté en espérant qu’elle se dissipera. Ce film nous montre l’importance de régler les choses afin d’avancer. Ce film nous montre aussi le courage qu’il faut pour affronter ces choses. ce film nous montre enfin le bonheur qui découle du fait d’avoir affonté et réglé ces difficultés.

Alors voilà, on a juste envie de dire merci à Guillaume que l’on se prend à imaginer qu’il est devenu notre pote à nous aussi… merci pour cette vérité, cette sincérité et pour nous rappeler que la vie que l’on vit est celle ou du moins se doit d’être celle que l’on a choisie.

Screen-shot-2010-10-21-at-3.14.38-PM.png

Pour voir ou revoir la bande annonce de ce film, c’est ici :