Vivre sa vie à tout prix

Vivre sa vie à tout prix

Screen-shot-2010-11-10-at-6.54.58-PM.png

Je viens vous parler aujourd’hui de film d’Ric Lartigau « L’homme qui voulait vivre sa vie », dont Romain Duris tient le rôle titre.

Je partais sans aucun a prioris puisque je n’ai pas lu le roman duquel est adapté ce film. Un best seller signé Douglas Kennedy.

C’est à peine si je connaissais le synopsis et j’ai donc découvert au film des images, cette histoire.

L’histoire d’un homme qui décide (mais le décide t-il vraiment finalement ?), de vivre sa vie un point c’est tout.

Je ne vous ferai pas le plaisir d’écrire quelque spoiler ce soir (!) mais je vous dirai juste ce que j’ai pensé de cette histoire.

Romain Duris, déjà, est excellent (comme toujours, non ?) et tient le film.

Il a retrouvé (surtout dans la deuxième partie du film) ce petit coté « roots » qui lui va si bien et qui nous plait (allez ! je suis sûre que je ne suis pas la seule à l’apprécier !).

Screen-shot-2010-11-10-at-6.55.22-PM.png

Il joue avec une justesse étonnante, le renoncement – le dernier instant passé avec son fils est juste bouleversant d’émotion – et l’incomprehénsion. Tout ce qui lui arrive, est voulu et espéré mais pas du tout géré. Niels Arestrup d’ailleurs incarne cela : c’est lui même en quelque sorte qui va « décider » du destin de Paul / Romain.

La suite, c’est justement une suite d’actions, une suite d’événements qui vont faire que Paul / Romain, va arriver à un point de non retour et se rendre compte qu’il ne pourra, malgré lui, jamais vivre la vie dont il a toujours rêvé. C’est assez poignant sans être triste ni même larmoyant et c’est justement cette légère ambiguité des sentiments qui m’a plue dans cette histoire / film.

Je ne peux donc pas du tout juger de l’adaptation de cette histoire mais je peux vous dire que le résultat offre un film beau, fort et émouvant sur les choix de vie que l’on peut faire et en quelque sorte revient sur un thème dont nous parlions il y a peu de temps avec Les petits mouchoirs… « vivons nous vraiment la vie que l’on a choisie ?

à méditer…

Screen-shot-2010-11-10-at-6.54.47-PM.png