Matt Damon comme vous ne l'avez jamais vu

Matt Damon comme vous ne l’avez jamais vu

Je ne ferai pas de grand discours sur Au delà, le dernier film de Clint Eastwood, actuellement sur nos écrans français.

Je vous parlerai avec plus d’entrain de la performance de Matt Damon un des personnages principaux du film.

Screen-shot-2011-02-02-at-10.39.20-AM.png

Il y joue le rôle de George, un homme affecté d’un « don » de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. On apprend qu’il a « fait carrière » grâce à ce don mais qu’il y a renoncé, ce don étant devenu pour lui un fardeau. Il lui suffit d’effleurer les mains de ses comparses pour entrer en contact avec les morts qui entourent ces personnes. Assez « prenant » je dois dire. Et l’on comprend facilement qu’il soit difficile de vivre sereinement avec pareil « talent ».

C’est donc dans cette optique que Matt Damon tient l’un des rôles les plus poignants du film. Il est tout en subtilité, tout en douceur. En gros : il est tout chou ! et tellement touchant.

Il exprime de façon très juste la solitude, le repli sur lui même causé par ce don qui au fond, même s’il lui permet de cotoyer les morts (et donc encore plus de monde que nous) le rend tellement seul et solitaire.

Il le dit d’ailleurs lui même dans une de ses répliques : « it’s not a gift, it’s a curse ». (ce n’est pas un don c’est une malédiction).

Les scènes du cours de cuisine sont très fortes également car basées sur les sens et sur l’échange. On le voit sortir de sa coquille peu à peu pour aller vers l’autre qu’il refusait de cotoyer. Sa solitude le rendait presque associal. Le voir donc renaitre a des sentiments humains et même amoureux est extrêmement touchant.

Enfin, vous l’aurez compris, j’ai découvert là un grand acteur pour lequel je n’avais jamais vraiment porté d’importance et c’est une belle découverte !

Une petite promo tout de même pour le film de Clint :

link

et plus d’informations sur Matt :

link