Cannes 2018 - les infos préparatoires (qui nous font languir)

Cannes 2018 – les infos préparatoires (qui nous font languir)

Le calendrier des projections est sorti hier, je réalise donc qu’il devient urgent de sérieusement penser à ce Cannes 2018, le 71ème, mon 6ème.

Mon 6ème Cannes et toujours cet émerveillement qui je le sais, sera intact dès lors que je retrouverai ce parvis du Palais des Festival, ses salles – sublimes et toutes empreintes de l’atmosphère riche de tous ces films qu’elles voient passer d’années en années.

Si la routine est le pire des poisons dans la vie de tous les jours, il est bien un art qui ne nous rebute jamais, même lorsqu’il est vécu au quotidien… C’est bien le Cinéma (à imaginer auditivement parlant avec la voix rauque de la regrettée Jeanne Moreau). C’est même le contraire, je peux dire que plus je vois de films, plus j’ai envie de voir des films, plus mon œil s’affûte, plus mon cœur s’anime. Le merveilleux cercle vertueux du cinéma qui nous enrichit, nous enlace, nous prend et nous rend meilleur et plus grand.

C’est bel et bien cette bulle de vie grandiose et grandiloquente que je me languis de retrouver à compter de la semaine prochaine.

Au programme des festivités cette année, une sélection officielle nouvelle et prometteuse qui porte en elle le souffle frais du cinéma mondial et regroupe (entre autres) Spike Lee, Christophe Honoré, Jafar Panahi (bonheur de le savoir toujours à l’ouvrage), Stéphane Brizé, Matteo Garrone, Eva Husson, Yann Gonzales dont le film est l’un de ceux que j’attends avec le plus d’impatience…

C’est aussi et comme toujours vers Un Certain Regard que je me tournerai pour découvrir, entre autre, les films de Vanessa Filho, mais surtout vers La Quinzaine des Réals qui nous promet cette année de réelles grandes pépites cinématographiques parmi lesquelles le nouveau Gaspar Noé, Philippe Faucon (qui avait signé le très sobre quoi fort La désintégration puis plus récemment Fatima), Romain Gavras, Pierre Salvadori…

Pour l’aspect glam de la chose, je m’imagine déjà croiser la belle et élégante Cate Blanchett qui dirigera le jury. Un jury comme toujours éclectique et international composé entre autres de Robert Guédiguian, Léa Seydoux ou encore Ava Duvernay, Kristen Stewart, Denis Villeneuve…

Cannes c’est également la possibilité d’une pause éclaire ou plus longue sur la plage ou encore de soirées passées au clair de lune face à l’écran géant et les pieds dans l’eau. Le programme du Cinéma de le plage (tous les soirs à la tombée de la night) est cette année totalement réjouissant avec les rediff de classiques tels que Le Grand Bleu, Vertigo du maître Hitchcock… que l’on peut poursuivre par une séance de minuit qui nous dévoilera le retour du provoc’ quoiqu’assez génial Lars Van Trier avec sa House that Jack built ou encore Gilles Lellouche qui nous présentera son tout premier film Le grand bain, dont le casting est assez majestueux.

Enfin, Cannes, c’est cette véritable bulle de cinéma qui nous offre la possibilité d’aller à la rencontre des plus grands, des maîtres de cinéma par le biais des rendez-vous et autres masterclass organisées parmi lesquelles cette année celle de Christopher Nolan ou encore Ryan Coogler, John Travolta et Gary Oldman.

De quoi se régénérer en profondeur et approfondir plus encore cet amour pour le cinéma, notre 7ème art tant aimé et indispensable.