69th Festival de Cannes : 1er jour

69th Festival de Cannes : 1er jour

Me voilà de retour sur la croisette avec cette impression agréable et étrange à la fois que je n’ai jamais quitté les lieux. Aurais-je donc donc pris mes habitudes lors de mes 3 premières incursions festivalières cannoises précédentes ? J’en ai bien l’impression. Si la sélection de films présentés en compétition officielle et dans les sélections parallèles est chaque fois source de surprises et de découvertes, il est clair que mes premiers pas dès la descente du train sont désormais bien rodés. Dépôt des valises / sacs (gosh qu’on est chargé pour aller à Cannes !) à l’appart puis, petit rafraîchissement (5 heures de train même avec les copains blogueurs et dans la bonne humeur c’est chouette mais ça use tout de même) et téléguidage jusqu’au Palais des Festivals pour récupérer le sésame : j’ai nommé le badge qui ne me quittera pas pendants les 12 jours suivants et me donnera accès aux films que j’ai choisi de voir.

Rodage et habitudes certes mais bonheur toujours intact et puissant. Je ne saurai vous l’expliquer mais dès lors que je retrouve ces rues, cette foule, cette effervescence, ce tapis rouge, ces marches, ces salles… C’est bel et bien un grand bonheur et un bien être réel que je ressens.

L’idée m’a traversé l’esprit que Cannes était clairement la colo des amoureux du cinéma ! Même plaisir de gosse dès la montée dans le train, et puis cette envie d’échanger avec tous ces autres « convives ». Le festival débute déjà à ce moment là, lorsque les programmes s’échangent, lorsque les premiers pronostics se font « tel film fera parler de lui » « on dit qu’untel sera là »… Il est clair que nous sommes tous là dans un même but, en direction vers un même lieu. 69th Festival de Cannes ou l’UCPA du cinéma !

Juste le temps de me poser pour préparer un tant soit peu mon passage en direct sur Séance Radio durant lequel je parle des films que j’attends le plus et de l’ambiance déjà bien chaleureuse qui règne ici dans les couloirs du Palais des Festivals.
Vous me verrez particulièrement vous parler de la compétition officielle cette année car c’est sur elle que je compte mettre l’accent. Avec des réal tels que les Dardenne, Sean Penn, Xavier Dolan, Nicolas Winding Refn (Drive), Nicole Garcia, Almodovar, Jarmush, Bruno Dumont, Alain Guiraudie, Paul Verhoeven (Basic Instinct) et bien d’autres encore, je sens que cette sélection est pleine de promesses exquises et délicieuses auxquelles j’ai hâte de goûter.

Je vous en dirai plus dès demain et vous parlerai également et comme à chaque fois des films présentés dans les sélections parallèles : Un Certain Regard, La Quinzaine des réalisateurs, La semaine de la critique, ACID.

Ça ne fait que (re)commencer !

PS : n’hésitez pas à suivre mes péripéties en direct sur Twitter, Facebook, Instagram et Snapchat (gobarbara)